Présentation

Derniers Commentaires

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Recherche

Vendredi 25 décembre 5 25 /12 /Déc 20:53
boule noelQu'est-ce que vraiment Noël?


Cela vient-il de la Bible - ou du paganisme ?

Les gens pensent partout que Noël est la plus belle fête chrétienne. Sans se poser de questions, ils présument qu'il est nécessaire de la célébrer. Aujourd'hui, ils continuent à supposer que Jésus est né le 25 décembre, et que la Bible souligne cette date pour que les Chrétiens l'observent.

CECI EST UNE TROMPERIE ! Il y a certains faits dont nous devons avoir connaissance. Arrêtons d'agir dans l'ignorance, nous qui sommes censés représenter une nation chrétienne.

Le mot "Noël" vient du latin "natalis", qui signifie "jour de naissance". Ce mot nous est apparu pour désigner une messe catholique célébrant la naissance de Christ. Mais d'où les catholiques tiennent-ils cela ?... De la célébration païenne du 25 décembre, l'anniversaire de "Sol", le dieu soleil !

L'observation de cette date était un ancien rite du Baalisme - que la Bible condamne complètement. Il n'en est pas fait mention dans le Nouveau Testament, et ni l'Apôtre Paul, ni la véritable église des premiers jours ne l'a observée ! C'est l'une des fables dont parle Paul dans 2 TIMOTHEE 4:4. Il a affirmé que cette coutume tromperait les hommes du monde, les égarant et leur faisant suivre un Evangile faible et sans puissance !

NOEL N'EST PAS DU TOUT L'ANNIVERSAIRE DE CHRIST. Cette fête n'est pas d'origine chrétienne mais païenne, car elle vient de Babylone. Certains disent : "Et alors ? C'est l'intention de ce moment-là qui compte !"

Allons un peu plus loin...

JESUS n'est pas né le 25 décembre, Il n'est pas né pendant l'hiver non plus. Pourquoi ? Parce qu'il y avait des bergers dans les champs qui gardaient leurs troupeaux durant la nuit (LUC 2:8). A compter du 15 octobre, en Palestine, les bergers ramenaient leurs troupeaux des montagnes et des champs et les enfermaient pour les protéger du froid et de la pluie qui sévissaient après cette date (voir le CANTIQUE DES CANTIQUES 2:11 et ESDRAS 10:9,13).

L'hiver en Palestine est une saison pluvieuse, et les bergers restent à l'intérieur pendant cette période. C'était la coutume pour les Juifs de l'époque de faire sortir leurs moutons dans les champs et le désert aux environs de la Pâque (au début du printemps), et de les faire rentrer au commencement des premières pluies. Les bergers veillaient sur leurs troupeaux jour et nuit.

N'importe quelle encyclopédie vous expliquera que Christ n'est pas né le 25 décembre ; la date de sa naissance n'est pas connue. Si Dieu avait voulu que les hommes adorent un Bébé à "Noël", Il aurait mis des instructions à ce sujet dans Sa Parole et n'aurait pas tenu cette date cachée.

NOUS DEVRIONS AVOIR CONSCIENCE DU FAIT QU'IL N'Y A AUCUN MOT DANS LA BIBLE NOUS DISANT DE CELEBRER "NOEL".

Des encyclopédies reconnues indiquent que Noël n'était pas célébré au cours des deux ou trois cents ans qui suivirent la naissance de Christ. Alors, COMMENT cette coutume païenne fut-elle instaurée ?

QUELLE est son origine réelle ?

Nimrod, le petit-fils de Cham (l'un des fils de Noé) fut le réel fondateur du système babylonien que le monde actuel continue de pratiquer. C'était un système de concurrence organisée, fondé sur un système économique de recherche du profit. Nimrod a construit la tour de Babel, l'ancienne ville de Ninive ainsi que d'autres villes.

Le nom de "Nimrod" est hébreu et vient du mot "Marad", qui signifie "il s'est rebellé". Nimrod était si pervers qu'il se maria avec sa propre mère, Sémiramis. Après la mort précoce de Nimrod, sa femme-mère propagea la doctrine diabolique de la survivance de Nimrod en tant qu'esprit.

Elle prétendit qu'un arbre à feuilles persistantes était apparu du jour au lendemain, à partir d'un tronc d'arbre mort, ce qui symbolisait l'émergence dans une nouvelle vie du défunt Nimrod. A chaque anniversaire de sa naissance, elle prétendait que Nimrod venait rendre visite au conifère et y déposait des cadeaux.
Cet anniversaire était le 25 décembre : voici donc la véritable origine du "sapin de Noël".

Grâce à ses intrigues, Sémiramis fut peu à peu considérée comme la "Reine du Ciel" par les Babyloniens, et Nimrod, sous divers noms, devint le "Fils Divin du Ciel". Idolâtré pendant des générations, Nimrod fut aussi adoré comme le Messie, le Fils de Baal et le Dieu Soleil.

Dans ce système babylonien, la "mère et l'enfant" (Sémiramis et Nimrod réincarné) devinrent les principaux objets d'adoration. Cette adoration de la "mère et de l'enfant" se répandit dans le monde entier, bien que les noms utilisés différassent suivant les pays et les langues. En Egypte, on les nommait "Isis et Osiris", en Asie, "Cybèle et Desius", dans la Rome païenne, "Fortuna et Jupiter". Mais même en Grèce, au Japon, en Chine et au Tibet, des chercheurs ont trouvé des répliques de la madonne qui existaient de toute évidence déjà longtemps avant la naissance de Jésus-Christ, le Sauveur du monde.

Pendant les quatrième et cinquième siècles, les païens du monde romain acceptèrent par milliers la nouvelle "Chrétienté" populaire, apportant avec eux leurs vieilles coutumes et croyances païennes sous des noms à consonnance Chrétienne. L'idée de la mère et de l'enfant devint aussi très populaire, particulièrement au moment de Noël. A cette occasion, les gens chantent l'hymne "Douce Nuit, Sainte Nuit" qui contient ce thème familier de la "mère et de l'enfant".

Nous sommes nés aujourd'hui dans un monde babylonien, et nous avons été élevés toute notre vie dans le respect de ces formes prétendument sacrées. Nous ne nous sommes jamais demandés d'où elles venaient, de la Bible ou d'une idolâtrie païenne.

NOTRE DIEU ORDONNE à Son peuple :

"Crie à plein gosier, ne te retiens pas, élève ta voix comme une trompette, et annonce à mon peuple ses iniquités..." (ESAIE 58:1) ; il faut donc bien se rendre compte que l'origine réelle de Noël remonte à Babylone. Ceci est lié à une apostasie satanique organisée, qui touche maintenant le monde entier. En Egypte, on a toujours cru que le fils d' "Isis" (le nom égyptien de la "Mère du Ciel") était né le 25 décembre. Par conséquent, le paganisme a célébré ce fameux anniversaire bien des siècles avant que Christ ne soit né.

Nulle part dans la Bible il ne nous est dit d'adorer la mère et l'enfant ; les apôtres et la première église ne les adoraient pas, pourtant, on trouve partout aujourd'hui des gens qui considèrent qu'il est païen de ne pas les adorer.

Dans LUC 1:28, 42 et 48, Marie est présentée comme une femme hautement bénie par Dieu, mais il n'est pas dit de la déifier, ni de l'adorer, ni de faire d'elle un être divin alors qu'elle était simplement humaine. L'adoration de Marie en tant que "Mère de Dieu" est largement répandue, et le dogme de l'Immaculée Conception (qui nous la présente comme une médiatrice entre Dieu et l'homme) est une continuation de l'idolâtrie de l'ancienne Babylone introduite par Sémiramis, la femme de Nimrod.

C'est une tromperie satanique, qui détourne nos yeux de Jésus-Christ, le Seigneur ressuscité, assis à la droite de Dieu. Il n'est plus un bébé désormais, il n'est plus dans la tombe, mais Il est assis avec Son Père, notre Dieu.

Ainsi, cet ancien "mystère" païen et idolâtre a été transmis à travers les religions païennes à l'Eglise Catholique Romaine et, de là, aux confessions protestantes et à tout le monde en général.

L'origine de la couronne de houx, du gui et de la bûche de Noël :

Chez les anciens païens, le gui était utilisé à la fête du Solstice d'Hiver parce qu'il était consacré au soleil ! On pensait qu'il avait des pouvoirs guérisseurs miraculeux. La coutume païenne qui consiste à s'embrasser sous le gui avait lieu tôt dans la soirée remplie de festivités et d'ivrognerie célébrant la mort de "l'ancien soleil" et la naissance du "nouveau soleil". Le gui, sacré dans les fêtes païennes, est un parasite et il étouffe les arbres sur lesquels il pousse. Les baies du gui étaient aussi considérées comme étant consacrées au dieu soleil.

La Bûche de Noël (Yule Log en anglais) est, en réalité, la "bûche du soleil", "yule" signifiant "roue", un symbole païen du soleil. Même le fait d'allumer des feux et des bougies, en tant que cérémonie chrétienne, est simplement une continuation de la coutume païenne, qui encourageait le dieu soleil déclinant, tandis qu'il atteignait le point le plus bas des cieux.

Saint-Nicolas et le Père Noël :
Eux aussi sont d'origine païenne. "Saint Nicolas" tient son nom d'un évêque catholique qui vécut au cinquième siècle. Saint Nicolas était évêque de Myre, c'était un "Saint" honoré par les Grecs et les Latins à la date du 6 décembre.
On prétend qu&acute;une légende, selon laquelle il accorda secrètement des dots aux trois filles d'un citoyen devenu pauvre, est à l'origine de la coutume qui consiste à offrir des cadeaux en secret, le soir de la Saint-Nicolas (le 6 décembre). L'invention du "Père Noël" est inspirée de Saint Nicolas, d'où l'amalgame entre les dates de leur célébration.

L'arbre de Noël :
Il serait bon, sur ce point, de voir ce que la Bible dit au sujet des sapins de Noël.
"Ainsi parle l'Eternel : n'imitez pas la voie des nations,... Car les coutumes des peuples ne sont que vanité, on coupe le bois dans la forêt; la main de l'ouvrier le travaille avec la hache; on l'embellit avec de l'argent et de l'or, on le fixe avec des clous et des marteaux, pour qu'il ne branle pas." JEREMIE 10:2-4

Notez qu'il nous est dit de ne pas imiter cette voie ni de suivre ces coutumes.

Les cadeaux de Noël :
La saison des achats de Noël semble être la partie la plus importante de la célébration de Noël. Beaucoup disent : "Bon, la Bible nous dit de faire des cadeaux. Les rois mages n'ont-ils pas offert des cadeaux quand Christ est né ?"

QUELLE EST L'ORIGINE HISTORIQUE DES CADEAUX DE NOEL ?

Comparons la coutume d'aujourd'hui avec ce que dit la Bible :
S'échanger des cadeaux entre amis est une caractéristique à la fois des Fêtes Saturnales et de Noël (qui s'est transmise de l'une à l'autre). S'échanger des cadeaux pendant la période de Noël n'est en rien chrétien. Ceci ne célèbre pas l'anniversaire de Christ, ni ne L'honore !

Supposez que vous vouliez honorer quelqu'un le jour de son anniversaire. Achèteriez-vous des cadeaux pour tout le monde, excepté pour celui dont vous célèbreriez l'anniversaire ?

Pourtant, c'est ce que font les gens année après année (soi-disant avec des intentions religieuses), année après année. Christ n'est pas honoré du tout et la plupart des gens ne font qu'offrir des cadeaux à leurs amis, ou aux membres de leur famille. Les gens sont trop occupés pour penser à Jésus-Christ.

La Bible dit :

"Jésus étant né à Bethléhem en Judée, au temps du roi Hérode, voici des mages d'Orient arrivèrent à Jérusalem, et dirent: Où est le roi des Juifs qui vient de naître?... Ils entrèrent dans la maison, virent le petit enfant avec Marie, sa mère, se prosternèrent et l'adorèrent; ils ouvrirent ensuite leurs trésors, et lui offrirent en présent de l'or, de l'encens et de la myrrhe." MATTHIEU 2:1-11

Constatons qu'ils ont demandé l'enfant Jésus qui était né Roi des Juifs, et qu'ils offrirent des cadeaux seulement à Jésus, pas à leurs amis, ni les uns aux autres. Ils vinrent pour honorer leur Roi. Aussi, nous devrions nous rendre compte qu'il n'y a aucun fondement biblique justifiant la célébration de Noël. Noël, comme Pâques, est une fête païenne, commerciale ; l'Apôtre Paul a montré que les Chrétiens ne devaient pas continuer à observer même les fêtes bibliques de l'Ancien Testament (GALATES 4:9-11).

Les mères emmènent leurs enfants voir des "Pères Noël" païens dans les magasins ; les familles se réunissent pour célébrer une fête qui a été instaurée des siècles avant J.C. par un peuple païen

- QUEL EST LE RAPPORT AVEC CHRIST ?

Les gens sont prisonniers du matérialisme du monde d'aujourd'hui, trompés par les adversaires de Dieu, ils adorent des idoles. Une grande partie de l'effondrement de l'ordre du monde actuel vient du fait que les nations adorent un autre Dieu, suivent un autre Jésus, et proclament un "Evangile" que nous ne trouvons pas dans la Parole de Dieu.

L'EVANGILE (LA BONNE NOUVELLE) DE DIEU A L'EGARD DU SALUT DIT :

MAINTENANT, C'EST LE MOMENT DE SE REPENTIR (Changer son coeur et se tourner vers Dieu),
SOYEZ BAPTISE (par immersion),

ET VOUS RECEVREZ LE DON DU SAINT-ESPRIT (avec le signe du parler en langues) ACTES 2:38.
Si vous ne suivez pas la volonté de Dieu sur le salut - vous n'êtes pas racheté!

ACTES 2:37-39, un commandement et une promesse à tous ceux qui suivent Christ :

"Après avoir entendu ce discours, ils eurent le coeur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres: Hommes frères, que ferons-nous?

Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit.

Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera." (Comment savoir si nous avons reçu le Saint-Esprit ?
ACTES 2:4. Au moment où une personne est remplie du Saint-Esprit, il ou elle parlera en de nouvelles langues).

AVANT DE REJETTER CET ARTICLE, VERIFIEZ DANS LA BIBLE SI LES VERSETS CITES SONT EXACTS!
SEULE LA PAROLE DE DIEU DOIT PRIMER CAR ELLE EST LE CHEMIN, LA VERITE ET LA VIE !!!

David C.PACK.

         Carte noël                   imageSapinNoel
                       buche noel

Disciple de Jésus
Veillons donc afin de ne pas nous laisser "emporter par tous vents de doctrines" et "n'ajoutons pas foi à tous esprits, mais éprouvons les" à la lumière de la parole de Dieu.
  Attachons-nous donc à Jésus: le rocher de notre salut. N'ajoutons rien et ne retranchons rien de ce qui est écrit dans la Bible, car Dieu nous en tiendra rigueur. Que Dieu seul soit le centre de nos intérêts  car Jésus revient bientôt!
Par Disciple de Jésus - Publié dans : REVELATIONS
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus